Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-05-02T13:15:46+02:00

Jardiner avec un support visuel

Publié par AMANDINE

Rien de plus encourageant que de partager sa passion avec son enfant.

De lui transmettre ce qu'on aime et surtout d'essayer de lui transmettre ses petites connaissances .

Quand j'étais jeune (dans une autre vie quoi), j'étais horticultrice. Métier que j'adorais, mais que j'ai du laisser de côté.

Je continue à jardiner, beaucoup moins que ce que j'aimerai et surtout j'aime par dessus tout semer, repiquer et rempoter.

J'ai essayé plusieurs fois d'y mettre Loulou, et j'ai remarqué qu'il y prenait vraiment gout, et que nous nous amusions beaucoup lorsqu'il avait un support visuel, complet, avec chaque étape.

L'an dernier, nous avions semé des haricots grimpants, c'est facile et ils poussent très vite.

Mais c'est frustrant pour un petit Loulou de mettre une graine et d'attendre plusieurs jours avant qu'il ne passe quelque chose. Et ensuite, cela n'avait plus trop d'intérêt.

Sauf lorsque je lui ai mis un décimètre pour constater au fil des jours la pousse des haricots.

Alors, j'ai un peu triché, en semant en amont des graines, pour qu'elles poussent vraiment très vite (7 jours avant), j'ai remplacé les semis de Loulou par mes graines pré-germées. Et puis nous avons ensuite regardé ces haricots pousser.

Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel

Cette année, il n'a pas voulu semer, je l'ai fais à côté de lui, en lui expliquant, mais il n'était pas motivé.

Pour le repiquage et le rempotage, j'ai donc préparé un support visuel, avec chaque étape.

Et nous nous sommes mis au travail.

Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel

Il a adhéré tout de suite, un peu plus vite que prévu d’ailleurs, car il a voulu s'y mettre direct en rentrant de l'école, en découvrant le classeur.

Cela a été difficile de toucher au terreau, mais tout doucement, il s'y est mit et à laissé de côté la petite pelle.

Et la phase finale avec l'arrosage lui a beaucoup plu !

Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel
Jardiner avec un support visuel

Le lendemain il a demandé à arroser ses petites plantations, et nous avons préparé ensemble un petit tableau pour mesurer toutes ses petites plantes.

Pour l'arrosage, j'ai fais deux petits trous dans le bouchon d'une bouteille, cela permet d'arroser doucement, sans noyer les plantes.

Pour semer, si vous n'avez pas de terrine, utilisez des boites en polystyrène comme celle des steaks haché par exemple, sans oublier de faire des trous dans le fond pour que l'eau ne stagne pas, ou encore une boite de lait coupée en deux, toujours percée au fond, ou encore des boites d’œufs.

Exposez les sur le bord d'une fenêtre, en intérieur, ou mieux sur un radiateur, mais attention aux petits curieux maladroits.

Il faut repiquer lorsque les deuxièmes feuilles sont là.

Il faut peu de terreau, un sac de 20 l suffira largement pour semer et rempoter, un terreau simple, sans engrais surtout. Il faut juste l'aérer en l'émiettant lors de l'utilisation.

Pour les pots, c'est de la récup. je garde les pots d'autres plantes.

Après la repique, il reste toujours quelques plants en plus, gardez les au cas où l'une d'entre elle ne reprenait pas.

Les plants sont fragiles, moi j'ai laissé faire loulou, et j'ai remplacé ceux qu'il avait abîmé, en cachette !

Pour les pieds de tomates, je m'y étais prise trop tard, j'ai donc acheté des pieds en godet que nous avons rempoté.

Mine de rien, on apprend beaucoup de choses en jardinant .

vocabulaire, expression orale, motricité fine, patience, cycle de vie d'une plante ...

Prochaine étape : le potager, pour l'instant tout ce qui l'amuse c'est faire des trous avec sa mini bêche. il faut que je trouve une super motivation pour le faire planter et même désherber.

Le jardin à deux, c'est encore mieux :)

Voir les commentaires

commentaires

La maman de Loup 13/05/2016 18:25

Coucou, alors ici aussi "nous jardinons" parce que j'avais très envie de le faire avec mon 'tit Loup....Après 2 années infructueuses (pas encore de diagnostic) où les tentatives se soldaient toujours pas un "piétinage" en bonne et du forme...J'ai failli me décourager mais j'ai mis en place un "mini potager" sur pied spécialement pour lui .....Et l'année suivante avec le diagnostic, j'ai mis en place le jardinage en image et nous allons pouvoir démarrer notre 3ème saison! Tout ça pour vous dire que Oui c'est possible et que je suis bien d'accord avec vous qu'il est bon de partager et transmettre ces "petites choses" du quotidien à nos petits bonhommes qui en sont capables! Cette année nous tenterons les carottes à la demande de mon Loup...

AMANDINE 18/05/2016 09:45

Très bonne idée le mini potager sur pied, je vais y réfléchir. Loulou lui adore les arracher les carottes, avec sa mini bêche, mais il ne les mange toujours pas . J'espère que cette année les salades vont survivre aux plantations.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog